Un territoire aux nombreux atouts

1La vallée de la Bassée, territoire dans lequel s’inscrit le projet, constitue un patrimoine de grande valeur, tant par sa formation géologique, ses ressources naturelles et sa biodiversité, que pour les multiples fonctions environnementales qu’elle remplit – écologique, hydraulique, biogéochimique, etc. – et les activités économiques dont elle est le support.

De par ses caractéristiques environnementales, elle figure parmi les plus importantes zones humides d’Île-de-France, en sa qualité de réservoir de biodiversité. Elle comprend l’une des dernières forêts alluviales d’Europe. Classée en partie en réserve naturelle, elle abrite de nombreuses espèces animales et végétales remarquables.

20875Ses propriétés topographiques lui permettent d’accueillir l’expansion des crues de la Seine, atténuant les risques d’inondation de l’Île-de-France. Le territoire est caractérisé par la présence d’une nappe souterraine abondante et de qualité, représentant  l’une des plus importantes réserves d’eau potable du bassin de la Seine. Enfin, il constitue une zone d’épuration naturelle, en remplissant un rôle de filtre protégeant la qualité des eaux de la Seine et de la nappe.

stLes atouts économiques du territoire sont nombreux. Tout d’abord, il s’agit d’un gisement important de granulats situé à proximité de la métropole parisienne dont les besoins sont en constante progression. La présence de terres agricoles, principalement exploitées pour la culture des céréales et des oléagineux lui confère également des atouts indéniables. Plusieurs autres filières économiques se montrent intéressées par le transport fluvial sur la Seine comme l’automobile et le textile. Enfin, la vallée de la Bassée est un site ouvert au tourisme et aux loisirs, attractif pour les amateurs de pêche, de chasse, de randonnée.