Les contraintes de navigation

Carte def Complete 25

L’aménagement de la Seine en amont de Paris présente des disparités : selon les tronçons, la voie navigable accueille des péniches de gabarits différents. D’aval en amont, elle s’amenuise progressivement.

  • Jusqu’à l’écluse de la Grande Bosse, la Seine est accessible aux convois de grand gabarit ( 3 000 à 5 000 tonnes).
  • De l’écluse de la Grand Bosse jusqu’à Bray-sur-Seine, des convois de  1 400 tonnes au plus peuvent circuler
  • De Bray-sur-Seine jusqu’à l’entrée du canal de Beaulieu, le chargement des bateaux ne peut excéder 1 000 tonnes,
  • Le canal de Beaulieu restreint davantage l’accès au port de Nogent-sur-Seine, limité aux seuls bateaux de 650 tonnes, même si des dérogations sont accordées à quelques bateaux.

pont de villiers6De plus, les usagers de la voie d’eau sont confrontés à des difficultés de navigation quotidiennes, avec la hauteur des ponts parfois trop limitée en période de hautes eaux ou une profondeur insuffisante du chenal lors des basses eaux. Ces conditions de navigation dégradées impliquent une interruption de trafic, ce qui engendre une augmentation du prix du transport à la tonne ainsi que des émissions de CO2. Des difficultés de manœuvres dues aux courbures de certains méandres de la Seine et aux forts courants viennent aggraver ces conditions.

N’hésitez pas à nous faire partager vos difficultés et les contraintes vécues en tant qu’usager de la voie d’eau, en remplissant le formulaire de contact.

Le gabarit limité de la voie d’eau, la durée du trajet, la probabilité de retard ou le surcroit de coût sont autant de freins au développement du trafic fluvial sur la Petite Seine.