Glossaire

Alluvion

Dépôts de débris plus ou moins gros (sédiments), tels du sable, de la vase, de l’argile,  des galets, ou des graviers, transportés par de l’eau courante.

Alternat

Sens unique alterné pour franchir un passage étroit, dans lequel deux bateaux ne pourraient pas se croiser.

Amont

Côté d’où vient un cours d’eau (sa source), par opposition à l’aval.

Autorité Environnementale

Autorité compétente en matière d’environnement, elle joue un rôle de conseil auprès des maîtres d’ouvrage ou responsables de plans, programmes ou projets qui sont soumis à évaluation environnementale

Aval

Côté vers lequel descend un cours d’eau, à l’inverse de l’amont .

Barrage

Ouvrage construit en travers d’un cours d’eau et destiné à réguler le niveau d’eau dans les biefs et permettre ainsi la navigation en toute saison.

Bief

Portion de canal ou de rivière constituant un plan d’eau approximativement horizontal et situé entre au moins deux ou plusieurs ouvrages (barrages ou écluses).

Chenal de navigation

Passage dont les caractéristiques de navigation sont connues et qui est réservé à la navigation des bateaux.

Confluent

Un confluent, ou point de confluence, est un lieu où se rejoignent plusieurs cours d’eau. En général, l’un des deux cours d’eau, dont le débit est moins important, est considéré comme l’affluent.

Déblai

Mouvements de terre consistant enlever des matériaux pour abaisser le niveau du terrain.

Directive Habitat

Directive européenne visant à contribuer au maintien de la biodiversité dans les États membres en définissant un cadre commun pour la conservation des habitats, des plantes et des animaux d’ intérêt communautaire. Elle met en place le réseau Natura 2000.

Dragage

Le dragage du chenal s’effectue à l’aide d’une drague, engin destiné à enlever du fond le sable, le gravier ou la vase.

Dragage mécanique : les dragues agissent par action mécanique d’un outil (benne ou godet) directement sur les matériaux à draguer.
Dragage hydraulique : cette technique utilise des pompes centrifuges qui aspirent un mélange eau-sédiments et refoulent les sédiments sous forme de boues liquides.
Dragage pneumatique : les dragues fonctionnent sur le même principe que les dragues hydrauliques mais avec des pompes à air comprimé

Écluse

Ouvrage permettant aux bateaux de franchir la différence de niveau existant entre un bief amont et un bief aval.

Enrochement

Ensemble de quartiers de roche, de blocs de béton que l’on entasse sur un sol submergé ou mouvant pour servir de fondation ou de protection à des ouvrages immergés.

Etiage

Niveau des basses eaux.

EVP (équivalent vingt pieds)

Cette unité de mesure correspond à un conteneur de vingt pieds, soit 6,20 m x 2,50 m x 2,50 m

Gabarit fluvial

Dimensions maximales des bateaux admis sur une voie d’eau, déterminé par les dimensions des écluses, le mouillage, la hauteur libre sous les ponts, et le rayon des courbes.

Granulat

Le granulat est un fragment de roche, d’une taille inférieure à 125 mm, destiné à entrer dans la composition des matériaux destinés à la fabrication d’ouvrages de travaux publics, de génie civil et de bâtiment.

Hauteur libre

Hauteur du passage libre entre la ligne d’eau de référence et le tablier du pont ou la voûte du souterrain. Cette hauteur libre est appréciée sur la largeur du rectangle de navigation, et non par rapport au point le plus haut de la voûte du pont.

Impact résiduel

Impact qui reste après l’application d’une mesure d’atténuation.

Ligne d’eau de référence – LER

Cote moyenne des niveaux caractéristiques annuels calculée sur les vingt dernières années. Le niveau caractéristique annuel représente le niveau le plus élevé atteint chaque année pendant cinq jours consécutifs hors crues de périodicité décennale ou supérieure

Méandre

Sinuosité d’un fleuve ou d’une rivière.

Natura 2000

Réseau européen de sites naturels identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces animales ou végétales qui s’y trouvent et de leurs habitats naturels. Le réseau Natura 2000 se compose de deux types de sites : les Zones de Protection Spéciale (ZPS) et les Zones Spéciales de Conservation (ZSC) .

Palplanche

Une palplanche (composé de pal et planche) était une planche servant à consolider une galerie de mine afin d’éviter les éboulements. Le mot désigne généralement aujourd’hui un pieu profilé conçu pour être battu en terre ou dans le sédiment et s’enclenchant aux pieux voisins par l’intermédiaire de nervures latérales appelées serrures. Les palplanches permettent de constituer un mur de soutènement, un batardeau, une palée ou un écran imperméable.

Passe à poissons

Ouvrage qui attire les poissons migrateurs en un point déterminé du cours d’eau, souvent pour leur permettre de passer un ouvrage de navigation, tel que les barrages.

Piézométrie

Mesure de la hauteur des nappes.

Plateforme multimodale

Installation logistique de chargement et déchargement des marchandises qui permet le transfert de ces dernières d’un mode de transport à l’autre (fluvial, route, rail). C’est également un espace d’activités et de services aux entreprises utilisatrices (entreposage, transformation de produits, conditionnement, dédouanement…).

Remblai

Mouvements de terre consistant à rajouter des matériaux pour relever le niveau du terrain.

Rescindement

Modification du tracé des berges au niveau des courbes d’une rivière aménagée pour faciliter la navigation des convois.

Rive droite, rive gauche

Pour distinguer la droite de la gauche, il faut considérer la voie en se plaçant face à l’aval, c’est-à-dire généralement dans le sens de l’écoulement.

Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux – SDAGE

Instrument de planification qui fixe pour chaque bassin hydrographique les orientations fondamentales d’une gestion équilibrée de la ressource en eau dans l’intérêt général et dans le respect des principes de la directive cadre sur l’eau et de la loi sur l’eau, des objectifs environnementaux pour chaque masse d’eau (plans d’eau, tronçons de cours d’eau, estuaires, eaux côtières, eaux souterraines).

Tonne-kilomètre

Unité de mesure correspondant au transport d’une tonne sur un kilomètre.

Zone de protection spéciale – ZPS

Directement issues des anciennes ZICO, ce sont des zones jugées particulièrement importantes pour la conservation des oiseaux au sein de l’Union Européenne, à la fois pour leur reproduction, leur alimentation ou leur migration.

Zone humide

Région où l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée. Elle apparaît là où la nappe phréatique arrive près de la surface ou affleure ou encore, là où des eaux peu profondes recouvrent les terres

Zone spéciale de conservation – ZSC

Elle a pour objectif la conservation de sites écologiques présentant soit des habitats naturels ou semi-naturels d’intérêt communautaire, de par leur rareté ou leur rôle écologique primordial, soit des espèces de faune et de flore d’intérêt communautaire, de par leur rareté, leur valeur symbolique, leur rôle essentiel dans l’écosystème